Sur quels types de porte installer un loquet ?

0
5777

Le loquet est l’un des plus anciens systèmes de verrouillage. Il se trouve qu’il est également l’un des dispositifs les plus adoptés par les ménages français. Cependant, il n’apporte pas le degré de sécurité que peut vous procurer une serrure biométrique ou multipoints. Pour en connaître davantage sur le loquet, on répond pour vous à ces différentes questions : quel est son mode de fonctionnement ? Quels sont les différents formats de loquets qui existent sur le marché ? Et sur quels types de portes peuvent-ils être installés ?

 En ce qui concerne le loquet

Tout d’abord, il faut distinguer les serrures des loquets. La serrure est un mécanisme simple doté d’un point. Elle peut également être de haute sécurité, dans le cas d’une serrure multipoint à 3 ou 5 points voire plus pour les modèles les plus complexes. Elle se décline en plusieurs versions : serrure à crochet, serrure batteuse, serrure crémone, serrure à carte, serrure biométrique, serrure à code, etc.

Le loquet quant à lui s’installe sur la partie externe d’une porte à l’inverse du verrou qui est sis à l’intérieur de la maison. Il est constitué d’une barre qui est mise dans une tringle ou dans un étrier et dont le bout vient se nicher dans un mentonnet ou d’un crampon pour activer le verrouillage. Le loquet pivote via un ressort et son poids. Il se couple le plus souvent à un système à crémone ou à espagnolette.

Ce dispositif permet de fermer de l’intérieur un volet ou une porte. Il est plus conseillé d’installer le loquet dans des endroits tels que la salle de bain ou les toilettes pour préserver l’intimité des occupants.

Les différents types de loquets

Dans les quincailleries que vous trouverez à proximité de chez vous, vous trouverez différents types de loquets :

  • Le loquet à boulon simple : il est composé d’un bouton rond, d’un battant, d’un crampon et d’un mentonnet.
  • Le loquet à vielle : il se compose d’une manivelle et d’une platine. Il est souvent rencontré dans les lieux saints comme les églises ou les chapelles et dans les lieux notables comme la mairie.
  • Le loquet à poucier : c’est le modèle le plus répandu.
  • Et le loquet à bascule : on y retrouve un bouton qui est vissé sur une tige à écrou.

Installation et fonctionnement du loquet

Vous pouvez installer le loquet sur les volets et sur toutes les portes en bois. Sa pose est facile et ultra-rapide. Il vous suffit juste de perforer le montant de la porte et de le fixer. Il est pratiquement impossible d’ouvrir un loquet depuis l’extérieur. Par ailleurs, ce dispositif peut moderniser votre habitation grâce à une touche esthétique. Il peut être un vrai petit bijou !

Le loquet à entretenir régulièrement !

Pour que ce dispositif puisse fonctionner convenablement sans que le mécanisme ne soit défaillant, il est nécessaire de faire un entretien fréquent. Effectivement, le loquet a une vilaine manie. Il se rouille sous le poids des années. D’autant plus que certaines portes en bois gonflent suite à une humidité répétée. Elles altèrent le bon fonctionnement du loquet.

Combien doit-on payer pour un loquet ?

Dans leur ensemble, le prix d’un loquet varie entre 3 et 15 € pour les entrées de gamme et les moyennes gammes, qu’il soit en bois, en fer forgé ou en chrome. Pour un loquet plus sophistiqué, contactez un ferronnier. Ce dernier est habilité à vous concocter un modèle personnalisé selon vos besoins.

Comme le loquet est facile à mettre en place, il ne demande pas de compétences particulières en bricolage. N’hésitez pas à retrousser vos manches !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici